Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation Du Blog

  • : De Québec à Mexico à pied...
  • : "American way for live" de Québec à Mexico est une marche pour la vie et une route d'évangélisation, une réponse à l'appel de Jean-Paul II aux jeunes. J'ai pèleriné vers la Vierge de Guadalupe qui est l'étoile de l'évangélisation et la patronne des enfants à naître. Je suis partie dans l'octave de la Pentecôte, le 27 mai 2010 et arrivée le 14 janvier 2011.
  • Contact

Catégories D'articles

9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 16:36

Cher amis,

 

Mercredi 1er septembre - Jour 98

 

Après Elisabethtown, la route est mortellement quelconque. Régulièrement, je m'achète à boire dans les stations service. On m'assaille de questions et j'en profite pour poursuivre inlassablement l'apostolat... Le soir, je repère une ferme. Le jeune fils de 14 ans m'ouvre, mais étant seul à la maison, il ne prend pas la responsabilité d'accueillir une inconnue. Je repars. Il appelle son père. Pendant ce temps, je demande l'hospitalité d'un bout de gazon à un jeune couple… qui refuse. Cela laisse le temps au père du fils de me rattraper en voiture :

- Je suis désolé. Mon fils, que vous avez vu tout à l'heure, ne vous a pas reçue. Mais vous pouvez venir, si vous voulez... Ma femme, Laura, va rentrer d'un instant à l'autre et viendra s'occuper de vous...

Et voilà !!

R0014038

Jeudi 2 septembre - Jour 99

 

Je repars dans le frais...

R0014040 
... et médite sur l'unité de l'Église en voyant la multitude d'églises plus ou moins séparées de l'Église que Jésus a fondée sur l'autorité de Pierre...

R0014044

Dans une petite station service un peu tristounette, je m'assois 5 min pour faire le plein de carburant et répondre aux sempiternelles questions. Apostolat patient. Je demande s'il y a un petit restaurant à Clarkson.

- Oui, il devrait ouvrir dans une heure, vers 11 h 00.

- Comment ça, dans une heure ? Il est 11 h 00.

- Non, il est 10 h 00.

- ??!!!???

Je viens de changer de fuseau horaire. Humble récompense pour le marcheur au long cours : au milieu du fin fond du Kentucky, je découvre que mes pas m'emmènent de plus en plus vers l'ouest. J'avance donc bel et bien !!
Le soir, je frappe à la porte de la paroisse Saint Joseph de Leitchfield. Le père Randy est au téléphone, mais me fait asseoir dans son salon. Il se démène pour m'accueillir de la façon la plus évangélique possible ! Il m'offre une salle dans le bâtiment paroissial. Lui-même est marcheur : il a randonné dans les Rocheuses. Il a donc tout de suite reconnu mon matériel, mes habits de marcheur et a compris que je n'étais pas une vagabonde. Il est ravi par mon pélé. Nous prions ensemble et parlons de la vie spirituelle, mais aussi de montagne...

 

Vendredi 3 septembre - Jour 100 !!

 

C'est le premier vendredi du mois. Il y a l'adoration du Saint-Sacrement toute la journée dans l'église et la messe à 7 h 30.

R0014046 

R0014047 
Un grand merci au père Randy !! 

R0014053 
Sur la route vers Caneyville...

R0014075 
Peuples hypocrites, vous vous insurgez contre les abus sexuels sur les enfants et c'est bien. Mais vos lois permettent de les tuer dans le ventre de leur mère. Hypocrites !! Le respect d'un enfant commence à sa conception. Pas après. Vos comportements sexuels sont ceux de gens irresponsables et immatures. Il n'y a pas que les abus sexuels qui sont graves. Vous dégradez aussi l'amour et la vie en pratiquant une parodie d'amour avec vos fornications, vos préservatifs, vos stérilets, vos pillules. Comment voulez-vous que les enfants vous fassent confiance, si après avoir échappé à l'avortement, ils ont encore à craindre d'être abusés par ces mêmes "adultes" ? Comment pouvez-vous prétendre faire la morale aux pédophiles, si vous-mêmes, vous éliminez le fruit de vos entrailles à peine conçu dans vos amours illicites ? Le Christ et son Église vous donnent pourtant le chemin pour vivre un amour plénier. C'est la porte étroite dont parle le Christ. Mais vous n'écoutez pas et vous vous frappez la tête contre le mur de vos fautes.

 

Samedi 4 septembre - Jour 101

 

Il faut souvent faire un assez gros détour pour trouver un pont sur les rivières. Voici la bien nommée "Green River". La Providence fait encore bien les choses. J'apprends qu'à 3 jours près, ce pont aurait été fermé...
R0014079 
Peu après, j'arrive à Morgantown où il y a une petite communauté catholique anglophone et une autre communauté catholique hispanophone. Influence du sud... En fait, en allant vers le sud, je vais trouver moins de catholiques, me disent les gens. Ici, on trouve des baptistes, implantés depuis très longtemps. Cependant, les Mexicains et les ressortissants d'Amérique Centrale renversent un peu la tendance.

Je demande à un policier où se trouve l'église catholique. Sans tricher sur ma règle de tout faire à pied, j'accepte qu'il m'y conduise et me retrouve dans… le panier à salade, là où on fourre les malfrats arrêtés ! 

R0014094 

Dimanche 5 septembre - Jour 102

L'accueil à la paroisse Holy Trinity de Morgantown est remarquable et certains sont emballés par mon pèlerinage pro-vie.
Le soir, je suis comme "poussée" vers la maison de Doloris. Son mari est décédé il y a tout juste trois ans, aujourd'hui-même, d'un cancer. Probablement les conséquences des gaz utilisés pendant la guerre du Viet-Nam où il a combattu. Il avait 18 ans. Je suis accueillie comme une reine et nous papotons toute la soirée.

R0014098 
"Une maison sans chat est peut-être une bonne maison, mais comment peut-elle le prouver ?" dit-on. Doloris a un chat, me voilà donc toute rassurée !!!

R0014101R0014105 
Les belles rencontres, comme celle de Doloris, rendent les départs plus difficiles, mais l'appel de la route sonne. Merci Doloris, pour tout ce que nous avons partagé ensemble !

 

Lundi 6 septembre - Jour 103 - Labor Day, férié aux États-Unis

 

Le bureau de poste sera donc fermé aujourd'hui :

R0014158

 

R0014161 
Ce tout petit "green snake" ne me fera plus rien, il est mort !!
Rien de plus à dire pour aujourd'hui, d'autant que je serai reçue ce soir comme un chien... des vaches vont meugler toute la nuit et des coyotes hurler dans le bois voisin. Super nuit.

 

Mardi 7 septembre - Jour 104

 

Je décampe à 6 h 30. Je veux atteindre Elkton vers la mi-journée. Soudain, un hurlement, le mien. Deux énormes serpents noirs s'entortillent fébrilement dans le fossé. Je tente d'attirer leur attention pour les prendre en photo. Mais il n'y a rien de plus trouillard qu'un serpent, si gros soit-il. Ils filent à toute allure et vont se cacher. Désolée, pas de photo !! J'ai su plus tard que ces bestioles de 70 cm de long avalaient les serpents venimeux !!

Bref, je vais me remettre de mes émotions dans un café fort sympathique, à Elkton, où Jo et son amie me paient, sans rien dire, mon lunch...

Beaucoup d'Amisch et de Mennonites habitent la région. Ils sont très accueillants.
Depuis le changement d'horaire, il fait nuit noire à 20 h 00.

R0014171 
Ce soir, après deux refus, la porte bienveillante de Bill et Mary s'ouvre. La confiance s'installe très vite et voilà Mary à mes petits soins !!

R0014177 

Mercredi 8 septembre - Jour 105


J'ai à peine marché une heure, qu'une voiture claxonne : C'est Bill !

- J'ai parlé avec des amis ce matin. Ce serait bien que vous veniez faire une interview à Elkton pour le Todd County Standard. Vous y retrouverez Jo que vous avez vue hier au café...

Retour à Elkton.

R0014188 
De G a D : Jo, Bill, Tonya qui m'a interviewée, Jenny la photographe… et un chat qui s'est invité pour la photo !!
Objectif pour ce soir : Clarksville, première étape du légendaire Tennessee.

R0014209 
Les États changent au fur et à mesure de ma traversée, mais les Américains restent profondément croyants... R0014213
Si Jésus a dit qu'Il est la Vie, pourquoi le crucifier une nouvelle fois en supprimant celui dont Il vient de créer l'âme ? On ne peut pas se dire de Jésus-Christ et faire le contraire de ce qu'Il dit...

Me voilà donc dans le Tennessee, pour environ deux semaines. A Memphis, je fêterai la moitié de la balade...

Portez-vous bien !!

Anne-Marie
R0014070R0014147 

R0014072R0014107

R0014115R0014133

Repost 0
Anne-Marie MICHEL Anne-Marie - dans Kentucky
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 18:14

Chers amis,

Merci pour vos mails que je lis toujours avec joie...

Voici un lien pour les anglophones d'entre vous...

http://www.adenanews.com/Commentary.html

 

Voici une prière que je vous partage :

Sainte Marie, Mère de Dieu, gardez-moi un coeur d'enfant, pur et transparent comme une source. Donnez-moi un coeur simple, qui ne savoure pas les tristesses, un coeur compatissant, un coeur fidèle et généreux, un coeur qui n'oublie aucun bien et ne tient rancune d'aucun mal. Donnez-moi un coeur doux et humble, aimant sans demander de retour, un coeur qu'aucune ingratitude ne ferme, qu'aucune indifférence ne lasse, un coeur pour rendre gloire à Jésus-Christ, un coeur blessé de votre amour et dont la souffrance ne s'apaisera qu'au ciel.

Père Léonce de Grandmaison 

 

 

Vendredi 27 août - Jour 93

 

Après avoir quitté Stephanie, Ray et leurs enfants, je repars vers Shelbyville, qui semble une petite ville où il fait bon vivre.
Je m'arrête dans le restaurant de Skip et Teresa pour le déjeuner. Eux-mêmes catholiques. Ils m'assurent de leurs prières.

R0013987
L'après-midi, la route que j'emprunte est très fréquentée et je n'ai pas de place pour marcher sur le bord de la route. Cela devient dangereux. Haras et riches villas se succèdent. Aucun accueil dans ces lotissements plutot huppés. Je pousse jusqu'à Elk Creek. Les stations service sont comme les auberges d'autrefois... J'y demande s'il y a de quoi crécher dans le coin. Mo, le gérant, est indien. Son épouse, Rag, cherche sur internet le motel le plus proche : 10 miles. Je n'ai plus le temps... Finalement, Rag suggère à son mari de m'ouvrir une pièce, qu'ils ont en annexe de la station service. Une salle en travaux, qui ferme à clef...

- Nous n'avons pas de douche, mais je peux vous offrir ça pour vous dépanner puisque vous marchez pour Dieu ! me dit Mo, qui m'offrira, en plus, une grosse pizza et du coca.
Un petit coup de balai, et voilà qui fera l'affaire pour cette nuit.
 

R0013991 

Samedi 28 août - Jour 64

 

Départ aux aurores après avoir vu Johnie, l'employée de la station service le matin, qui s'intéresse à mon expédition.

R0013997
A Taylorsville, pause café dans une grande enseigne typiquement américaine. Non loin de moi, ce monsieur qui porte la casquette des vétérans de la Seconde Guerre Mondiale. J'ai un très grand respect pour ces soldats étrangers qui ont accepté de venir combattre sur le sol français, au risque de leur vie, pour nous rendre la liberté face à l'horreur nazie. Je le lui dis. Il est touché...

R0013999 
Aujourd'hui, je cherche des soldats aussi généreux, pour venir rendre la liberté de naître aux enfants. Entendrez-vous mon appel ?
Après Taylorsville, la campagne est vraiment sèche. Il n'y a plus de tabac, mais des prés et des vaches, du maïs. Il fait à nouveau très chaud : on dépasse les 90 degrés Farenheit.

R0014001 
A Fairfield, je m'achète à boire dans l'épicerie du coin.
- Vous allez où ? Vous marchez à travers le Kentuky ?

- Entre autre... et je ressors pour la n-ième fois mon laïus sur mon pèlerinage.

Cela me vaudra de ne payer que la moitié de mes boissons... C'est drôle, les Américains ne sont pas capables de mettre un pied devant l'autre, mais leur générosité pour les marcheurs est sans pareille.

R0014002 
Il n'y a pas que moi qui ai chaud, les vaches aussi... 

R0014005 
En m'approchant de Bardstown, je suis toujours une toute petite route très paisible.

R0014007 
Une voiture s'arrête.
- Do you backpack ? Moi j'ai fait plusieurs tronçons de l'Appalachian Trail, me dit Theresa. (L'Appalachian Trail est un sentier de randonnée dans les Appalaches qui relie la Georgie au Maine, sentier bien connu des Américains... Il y en a donc quand-même qui marchent !!)
- Vous allez où, ce soir ?

- Dans un motel à Bardstown, probablement.

- Si vous voulez, vous pouvez venir chez nous. J'habite sur cette route un peu plus loin au n° 424, une maison bleue sur la gauche. Mais vous pouvez aller jusqu'à Bardstown, si vous voulez finir votre étape. Nous viendrons vous chercher et demain, nous irons ensemble à la messe à St Joseph. Je chante à la messe de 11 h 30...

Je finis mon 42ème km sur les rotules. Je rentre dans la proto-cathédrale St Joseph de Bardstown, où l'évêque des Virgin Islands célèbre la messe. A peine la messe finie, une dame se glisse sur mon banc :

- Vous venez d'où ? Oh, de France ? Je parle un petit peu le français. Venez chez moi, je tiens le "Veranda Bed and Breakfast"...

- Merci, mais j'ai déjà dit "oui" à une autre personne...

- Zut, je vous aurais volontiers invitée.

Trop facile, mon pélé !! Non seulement je trouve toujours un coin pour dormir tranquille, mais voilà qu'ils se battent pour que je vienne dans leur maison. Franchement, ils ont peut-être quelques défauts comme tout le monde, ces Américains, mais on ne peut pas leur reprocher d'être inhospitaliers.
J'essaie d'appeler Theresa pour qu'elle vienne me chercher ; mon téléphone refuse, je ne sais pourquoi. Mais comme Dieu pourvoit, Il a permit que son mari, qui ne me connaît pas, revienne à l'église récupérer une bouteille d'eau qu'il a oubliée. Le trouvant dans l'église, je m'apprête à lui demander pourquoi mon téléphone ne marche pas. Je decouvre qu'il est le mari de Theresa, et lui, découvre que je suis la marcheuse... et voilà qu'il me ramène chez eux.

 

Dimanche 29 août - Jour 95

 

Un grand merci à Theresa et John ainsi qu'à leurs deux enfants Patrick et Michelle, pour leur accueil !

R0014010 

R0014012

La proto-cathédrale Saint Joseph de Bardstown

Au restaurant, un monsieur est assis à la table d'à côté. Il part bien avant moi. La serveuse vient me trouver et me dit qu'il a payé ma note...

R0014013 
Le soir, je sonne à la porte de Kelly et Debbie, et suis une nouvelle fois étonnée, tant cela paraît évident pour eux que je puisse dresser ma tente dans leur jardin, tant cela leur paraît évident de m'offrir une douche, un hamburger et de l'eau.

R0014014 

 

Lundi 30 août - Jour 96

 

"Votre blog marche, précise Debbie, car il fait parler de votre voyage. Nous en avons discuté hier soir avec notre fille quand elle est rentrée." Et le petit-déjeuner se prolonge car ils m'interrogent sur les préparatifs d'un tel périple.

Plus loin, sur la route, des affichettes me rappellent que je ne suis pas seule, heureusement, à mener le combat pour défendre la vie de tout être humain.

R0014020
Et plus loin encore, je suis éberluée par cette chenille qui vagabonde sur mon bord de goudron...

R0014025R0014026

Elle a de l'allure, non ?

Bref, j'arrive à Elisabethtown. Je suis à mi-parcours du Kentucky et au 2/5 du total de la balade, puisque je viens de passer mes 2000 km ! Mais le pire, c'est qu'il en reste encore 3000 à faire !

 

Terminons avec Jean-Paul II :

"Le problème (des choix contre la vie) se pose aussi sur les plans culturel, social et politique, et c'est là qu'apparaît son aspect le plus subversif et le plus troublant, en raison de la tendance, toujours plus largement admise, à interpréter les crimes en question contre la vie comme des expressions légitimes de la liberté individuelle, que l'on devrait reconnaître et défendre comme de véritables droits.

(...) Après la decouverte de l'idée des "droits humains (...), (on) se trouve aujourd'hui devant une contradiction surprenante : (...)

D'une part, les différentes déclarations des droits de l'homme (...) montrent (...) la progression d'un sens moral plus disposé à reconnaître la valeur et la dignité de tout être humain (...)

D'autre part, dans les faits, ces nobles déclarations se voient malheureusement opposer leur tragique négation. C'est d'autant plus déconcertant, et même scandaleux, que cela se produit justement dans une société qui fait de l'affirmation et de la protection des droits humains son principal objectif et en même temps sa fierté. (...) Comment concilier ces déclarations avec le rejet du plus faible, du plus démuni, du vieillard, de celui qui vient d'être conçu ?" (paragraphe 18 d'Evangelium Vitae)

 

Et avec tout ca, nous voulons expliquer au monde entier que la démocratie et les droits de l'hommes sont fondamentaux. Nous allons même faire la guerre en Iraq ou en Afghanistan pour y défendre, officiellement, nos idéaux. Mais bien des musulmans ne sont pas dupes : ils nous méprisent pour nos contradictions, nos irréligiosités et notre apostasie. Combien de temps leur donnerons-nous raison par nos comportements ?

 

Je tournerai ma face vers le Seigneur Dieu pour implorer un delai de prière et de supplications dans le jeûne, le sac et la poussière. Je supplierai Yahvé mon Dieu, faisant confession... (Daniel 9,3)

 

Mais encore à présent, revenez à moi de tout votre coeur, dans le jeûne, les pleurs et les cris de deuil. Déchirez votre coeur, et non vos vêtements, revenez à Yahvé, votre Dieu... (Joël 2, 12-13)

Repost 0
Anne-Marie MICHEL Anne-Marie - dans Kentucky
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 00:30

Chers amis,

 

Vendredi 20 août - Jour 86

 

Après un lunch partage avec Dan Giroux, nous nous quittons à regret et je fais mes premiers pas dans le Kentucky, jusqu'à la paroisse Saint Joseph de Cold Spring. Larry et Kay me reçoivent. Leur fille Michelle est gravement handicapée.

- Comment vivez-vous le handicap de votre fille ? leur demandé-je.

- Au début, je me suis révolté, disant à Dieu qu'Il n'écoutait pas mes prières, répond Larry. Après il y a eu une période d'acceptation. Et maintenant, je reconnais que c'est une grâce !

Ils sont pro-vie et le montrent par leur témoignage de vie...

R0013838

R0013850

R0013848

Merci pour votre si chaleureux accueil !

 

Samedi 21 août - Jour 87

 

Le Kentucky m'offre les premiers champs de tabac :

R0013869

R0013893
Le soir, j'arrive à la paroisse St Matthew de Kenton, une nouvelle fois merveilleusement accueillie par le père Michael Barcht et par Bill et Nancy, paroissiens :

R0013852
Bill m'a sculpte un joli baton :

R0013888
Bill a voyage en Europe, notamment en Allemagne et cherche a m'accueillir comme il a ete accueilli lui-meme. J'en ferai autant a mon retour en France... Chers americains qui m'accueillez si bien, ma porte vous sera grande ouverte aussi !! Tachez juste de ne pas venir tous en meme temps, mon appartement ne sera pas assez grand !!

R0013858 
Le pere Michael Barcht a Kenton et ci-dessous l'eglise Saint Mary
R0013855

 

Dimanche 22 août - jour 88

 

A l'issue de la messe le père Barcht me présente à toute l'assemblée, me bénit, me confesse... Que de grâces ! Merci beaucoup, mon père !
Voici une reflexion du pere que je voudrais vous partager, au sujet de la confiance en Dieu : 
- Si vous collez votre journal a votre nez, vous ne pourrez pas le lire. Il faut le mettre a une certaine distance. Il en va de meme dans la confiance en Dieu. Nous avons trop souvent le nez colle a notre vie et nous n'en comprenons pas le sens. Mais Dieu, Lui, voit nos vies avec la distance necessaire, Il la voit aussi toutes les interconnections entre nos vies et celles des autres... Faisons Lui donc confiance !!

La route que je suis est en rase campagne. Pour la premiere fois depuis tres longtemps, je recroise des cyclistes, un groupe important. Ils m'interrogent :

- Etes-vous en train de vous entrainer, ou bien etes-vous reellement en grand voyage ?

L'un d'eux, bien degourdi, me trouvera sur internet... Merci pour votre mail !!

Au bout de 35 km, j'arrive a un petit motel a Dry Ridge ou j'observe un jour de pause...

R0013877

... agremente par la visite d'un petit chat !

 

Mardi 24 aout - Jour 90


En arrivant a Owenton, je me hasarde a demander l'hospitalite a une ecole, mais on me recommende le motel de Laurel, le HI Y INN 1550 Hwy 22 east. Elle se coupe en quatre pour moi, me conduit a la bibliotheque, me ramene a l'hotel, m'offre une part de gateau au chocolat... Merci Laurel !

 

R0013894

 

Mercredi 25 aout - Jour 90

 

La route descend a Gratz.

R0013903
Il est 17h50. Je traverse le pont. Une voiture rouge s'arrete. Une jolie blonde est au volant :
- Je vous ai indique le magasin tout a l'heure, mais il est ferme. Avez-vous besoin de quelque-chose ? J'habite las-bas au niveau du virage. J'ai une chambre d'amis, vous etes la bienvenue !
Pour dire vrai, depuis que je suis dans le Kentucky, je ne comprends plus rien. Ils parlent un autre americain, avec d'autres mot et un autre accent. Je n'ai donc pas bien pige ou elle habite... Mais Tobie va m'aider a retrouver la voiture rouge ! Helen m'emmene chez sa soeur, chez sa mere et voir le barrage de Lockport.

R0013904
La vegetation change vraiment entre l'Ohio et le Kentucky, plus sec. Ci-dessus une "passion flower", dans le jardin de sa soeur :

R0013905
Ci-dessous du soja :

R0013911

R0013913

Et voila Helen qui a voyage au Yucatan et en Alaska, ainsi qu'a Rome...

R0013918

Merci Helen pour votre accueil !

 

Jeudi 26 aout - Jour 92

 

Une des etapes les plus agreables de mon periple. La route est facile, la temperature presque ideale, le paysage est joli, bien entretenu, les gens sont adorables, ils me font tous "coucou" depuis leurs voitures...

R0013921
Un camion de pompier...

R0013922

 

R0013930

 

Le tabac est une des principales richesses economiques du Kentucky. On le plante d'abord dans les pots, puis on le repique en plein champ. On coupe la fleur qui se forme au sommet pour permettre au plant et surtout aux precieuses feuilles de prosperer. En cette fin aout, c'est le debut de la saison du sechage. On coupe chaque plant...
R0013948
...et on les transporte dans les granges speciales ou chaque plante est accrochee a la main. Le sechage dure 4 a 6 semaines. Puis les feuilles sont triees, emballees pour la vente.

R0013945R0013946
R0013978R0013975

Je ne resiste pas a me rouler une feuille, juste comme ca, pour le fun...

R0013954 
Et voici un fruit bien etrange : le "hedgeapple" qui rend malades vaches et chevaux...

R0013957 
Je ne m'y risquerai pas !

R0013960 
Je finis mon 35eme km avant de trouver Stephanie dans la ferme familiale. Je suis invitee au souper avec Ray, son mari et leurs deux enfants, Nathan et Kaitlin. Stephanie s'excuse de n'avoir pas de chambre d'amis... C'est le monde a l'envers ! Elle m'accueille si bien !

R0013964R0013970
Ils cultivent du mais, du soja et du tabac. Mais autant le mais et le soja se recoltent a la machine, autant le tabac se fait a la main. Ils ont 5 salaries permanents (dont 4 du Nicaragua) et une dizaines de saisonniers, venant du Mexique, specialement pour la culture du tabac. Ils me conseillent d'aller d'eglise en eglise et de me faire suivre et accompagner par la police au Mexique... Ca promet ! Mais la montee de la violence est bien reelle. Les sud americains qui tentent de passer aux Etats-Unis se font descendre par la mafia...

 

Vendredi 27 aout - Jour 93

 

Ce matin, je suis a Shelbyville, apres avoir vu plein de haras, car le cheval est une des principales activites du Kentucky...

R0013981 

A bientot,

Anne-Marie

 

Repost 0
Anne-Marie MICHEL Anne-Marie - dans Kentucky